L’art orchestral : en résumé, qu’est-ce qu’une bonne orchestration?

 

Ayant déjà fourni les caractéristiques d’une orchestration déficiente, nous pouvons, à ce stade, établir une liste de critères permettant de reconnaître une orchestration de qualité.

 

Une bonne orchestration doit :

 

  • Renforcer la forme : les changements orchestraux doivent se faire aux endroits appropriés et présenter un degré de contraste approprié.
  • Offrir des couleurs suffisamment fraîches et variées pour soutenir l’intérêt.
  • Renforcer le phrasé.
  • Clarifier les différents éléments musicaux. Chaque élément doit être audible.
  • Assurer une contribution personnalisée de chaque élément, permettant ce que Richard Strauss (en référant à la polyphonie de Wagner dans la préface de sa version révisée du traité de Berlioz) appelle « l’implication spirituelle des exécutants ».
  • Prévoir des parties aussi faciles à jouer que possible, en privilégiant toujours la façon la plus simple d’obtenir l’effet désiré.
  • Créer une sonorité riche (habituellement, en multipliant les plans sonores).
  • Présenter un caractère précis.
  • Utiliser efficacement la masse orchestrale.

Table des matières

Présentation

 

Introduction : Pourquoi ce texte?

 

Considérations préliminaires

  • Remarques concernant les instruments
  • Qu’est ce qu’une orchestration déficiente ?

 

Notions de base, 1re partie

  • Orchestration et forme
  • Rythme des changements d’orchestration
  • Degré de continuité/contraste
  • Clarification du phrasé
  • Orchestration et dynamiques
  • Registre
  • Couleur
  • Son sec vs. son résonant
  • Son ample vs. son mince ; les doublures à l’unisson
  • Équilibre : simultané et successif

 

Notions de base, 2e partie

  • Lignes musicales vs. parties instrumentales
  • Plans sonores
  • L’orchestration contrapuntique
  • Le tutti

 

L’accompagnement orchestral

 

En résumé : qu’est-ce qu’une bonne orchestration?

 

Annexe : Quelques suggestions pédagogiques

  • Exemples d’un glossaire des caractères
  • Exercices présentés sous forme de croquis musicaux
  • Apprentissage à partir du répertoire
  • Échelles de contraste

 

Conclusion, remerciements, bibliographie

 

Glossaire des caractères